Service d'Anesthésie-Réanimation

Présentation et missions du service

Le service d'Anesthésie prend en charge les patients du CHUV, toutes espèces, nécessitant une anesthésie générale ou loco-régionale.

L’anesthésie est la suppression des sensations dans le corps entier (anesthésie générale) ou d’une de ses parties (anesthésie loco-régionale). Elle est produite par une administration de médicaments à votre animal et se manifeste par quatre effets majeurs : perte de mobilité, de mémoire, de conscience et suppression de la douleur.

Cet acte permet de réaliser en toute sécurité des procédures diagnostiques  (ex.: radiographie, endoscopie) et des actes chirurgicaux non réalisables sur animal vigile.

Pour garantir un risque minimal et une sécurité optimale des animaux, nous utilisons l’ensemble des différentes techniques de réalisation et de surveillance afin de rendre l'anesthésie la plus sécuritaire possible. Le nombre d'accidents anesthésiques est très faible au CHUV grâce a des équipes et des équipements très performants.

Le service a pour vocation de former des étudiants vétérinaires à la pratique de leur métier en les faisant participer aux soins aux cotés de vétérinaires spécialisés dans la discipline. La validation des examens pré-anesthésiques et le choix des protocoles et des agents administrés seront toujours réalisés par un docteur vétérinaire.

Prestations proposées

  • Anesthésie générale des animaux (chiens, chats, furets, animaux d’espèces inhabituelles, ruminants, porcs, équidés) en vue de procédures diagnostiques ou thérapeutiques
  • Sédation
  • Evaluation du risque péri-anesthésique
  • Evaluation de l’état de santé de chaque animal et adaptation du protocole
  • Gestion de la douleur aiguë ou chronique
  • Procédures d’anesthésie locorégionale : péridurale, rachianesthésie, blocs locaux…
  • Réanimation

Questions fréquentes

Dans le cadre de la programmation de l’acte d’anesthésie, votre animal est impérativement vu et examiné par un anesthésiste. Votre présence est fortement souhaitée car, parfois, la réalisation d’examens complémentaires peut être nécessaire pour une préparation en toute sécurité.

Rapportez la muselière de votre chien s’il en a une : il est très probable de croiser d’autres animaux dans le couloir ou dans la salle d’attente.

Prévoyez un voyage confortable (un collier et une laisse, boite de transport, couette…)

Rapportez les traitements habituels de votre animal (ex flacon d’insuline, comprimés…)

Votre animal doit être mis à jeun la veille au soir : aucun aliment ne doit être administré au delà du repas de soir (à 21h). L’eau reste en accès libre jusqu’au matin de l’intervention. L’animal (chats, chiens) ne doit pas avoir accès à l’extérieur la nuit précédent l’anesthésie.

Des consignes particulières sont données pour les chiens et chats de moins de 4 mois, diabétiques, et pour les animaux appartenant à d’autres espèces (lapins, rongeurs, oiseaux, serpents…).

La réalimentation se fait progressivement. Classiquement, un quart de la portion habituelle est donnée le soir suivant l’anesthésie. Des aliments humides sont à préférer. Si l’animal tolère bien son repas, un autre quart de ration peut être redonné plus tard dans la soirée.

Par ailleurs, une fois à la maison, laissez votre animal au calme en surveillant à distance et reprenez vos habitudes pour le rassurer.

Tout dépend du médicament. N’oubliez pas de signaler tout traitement en cours au vétérinaire qui reçoit votre animal en consultation. Il est essentiel de respecter minutieusement toute prescription et consigne du clinicien responsable du cas et de l’anesthésiste lors de la consultation préopératoire. Rapportez les traitements habituels de votre animal (ex. flacon d’insuline, comprimés, etc.) le jour de l’intervention.